guérir l'arthrite rhumatoïde

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie chronique (touchant environ 0.5 de la population adulte) beaucoup plus répandue chez les femmes, mais elle peut toucher des personnes des deux sexes et frapper n'importe quel groupe d'âge, provoquant des douleurs, des gonflements et des raideurs. articuler, associant également une gênante limitation du mouvement et de la fonction des articulations impliquées. La polyarthrite rhumatoïde affecte généralement les tendons, les muscles, les articulations symétriques, la synoviale et les poches, mais peut également toucher d'autres tissus du corps.
Dans ce petit guide, je vous ferai découvrir quels sont les symptômes, les causes et les conseils pour traiter et vivre avec cette maladie maintenant très courante.

Symptômes de la polyarthrite rhumatoïde

Voyons quels sont les principaux symptômes de la polyarthrite rhumatoïde:

  • gonflement
  • Dolore
  • Sensation de chaleur
  • Rigidité des parties touchées et gonflement des articulations touchées

Avec des symptômes si évidents, les premières conséquences de ces symptômes peuvent être des problèmes de mouvements, et donc une limitation de l’utilisation des parties du corps touchées. Les plus fréquemment atteints de polyarthrite rhumatoïde sont certainement les mains, les poignets, les genoux et les chevilles. Évidemment, cela ne signifie pas qu'il est impossible de voir cette maladie apparaître dans d'autres parties du corps, telles que les muscles, les tendons et, dans certains cas, les organes internes.

Les symptômes peuvent se manifester principalement lorsque les articulations sont plus rigides, comme le matin, et que, dans les cas moins graves, la situation peut s’améliorer avec le passage de la journée et surtout avec les mouvements. Cependant, dans les cas les plus graves, le passage des heures et le mouvement ne soulagent pas du tout la raideur des articulations, qui s'étend tout au long de la journée.

En fait, la polyarthrite rhumatoïde préserve également d'autres symptômes, tels que douleurs musculaires, sécheresse de la bouche et des yeux, fièvre, fatigue et asthénie, perte de poids, présence de calcifications dans les articulations enflammées qui tendent également à déformer la zone de manière visible.

Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, vous pouvez lire ceci petit guide sur les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde.

Quelles sont les causes de la polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune déclenchée par plusieurs facteurs dont les causes ne sont malheureusement pas encore connues. La bonne nouvelle, toutefois, est que les dernières données des dernières recherches scientifiques ont mis en évidence certains facteurs importants pour l'activation et le maintien de l'inflammation. Dans les lignes suivantes
Je vais essayer d’expliquer simplement le fonctionnement de ce mécanisme en l’observant de plus près.

Cela peut paraître étrange, mais l’un des facteurs mis en exergue concerne le système immunitaire: normalement, il s’agit en réalité de défendre l’organisme contre les infections bactériennes et virales, alors qu’il est observé que chez les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde, les anticorps la membrane synoviale provoquant douleur et inflammation.

Pas sûr de ce que la membrane synoviale est? Je vais l'expliquer tout de suite: la membrane synoviale est le principal responsable de la production de liquide synovial, nécessaire à la lubrification et à l'alimentation du cartilage articulaire. Maintenant, les substances libérées par les cellules immunitaires malades provoquent à la place une inflammation avec un gonflement et des dommages ultérieurs du cartilage et des os, présents dans l'articulation.

En fait, l'inflammation génère par conséquent des produits chimiques appelés cytokines, qui provoquent un épaississement de la membrane synoviale et endommagent les cartilages, les tendons, les os et les ligaments environnants. Même si elles ne sont pas traitées, les cytokines peuvent également causer la déformation de l’articulation et la détruire.

Quels sont les sujets à risque

Jusqu'à présent, la science n'est pas en mesure de répondre fermement à cette question, mais les hypothèses les plus crédibles affirment que la polyarthrite rhumatoïde se manifeste chez des individus génétiquement prédisposés lorsqu'ils sont exposés à un événement ou à un agent déclencheur tel qu'un virus bactérie qui déclenche la réaction immunitaire.

Les facteurs de risque possibles d’apparition de la polyarthrite rhumatoïde comprennent des facteurs génétiques, car la maladie survient parfois chez des membres de la même famille mais, le risque hérité étant très faible, on pense que les gènes ne sont impliqués que de manière limitée. . Les facteurs hormonaux sont d'autres facteurs de risque, compte tenu de la prévalence accrue de la maladie chez les femmes. En fait, les hormones féminines, les œstrogènes, pourraient jouer un rôle dans les causes de la polyarthrite rhumatoïde.
Enfin et surtout, il y a du tabagisme, car les fumeurs peuvent avoir plus de risques de souffrir de polyarthrite rhumatoïde.

Les remèdes

Si vous lisez cet article à la recherche de conseils sur la manière de traiter la polyarthrite rhumatoïde, le seul conseil que je puisse vous donner est de contacter un médecin le plus tôt possible. Heureusement, en fait, le médicament a permis de progresser et, aujourd'hui, la polyarthrite rhumatoïde peut être efficacement combattue si elle est prise à temps, grâce à un diagnostic précoce. La thérapie permet très souvent d’obtenir une régression complète ou partielle des symptômes et le rétablissement subséquent de la fonction articulaire. Le traitement médical vise à prévenir les dommages structurels et l’apparition de déformations permettant au sujet de mener une vie normale.

Les remèdes médicaux de la polyarthrite rhumatoïde prévoient un traitement médicamenteux et une physiothérapie. Il est évident que les soins médicaux ne sont pas les mêmes pour chaque individu, mais changent en fonction du patient et donc de la gravité de la maladie. Malheureusement, il n’est pas encore capable de guérir la polyarthrite rhumatoïde, mais son objectif premier est toujours de réduire les symptômes et d’améliorer l’invalidité.

En ce qui concerne les médicaments contre l'arthrite rhumatoïde, deux catégories principales sont généralement prescrites:

  • Médicaments symptomatiques: soulagent les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde.
  • Les médicaments sous-jacents: ralentir le processus de croissance de la maladie grâce à l'action de principes actifs à effet immunosuppresseur

Enfin, il existe également des remèdes naturels qui doivent en premier lieu suivre un régime alimentaire régulier, avec une activité physique adéquate. En fait, une alimentation saine et une activité physique régulière sont essentielles pour aider le patient à retrouver progressivement la fonction articulaire. En outre, ils sont essentiels pour aider le corps à réagir de manière importante au traitement médicamenteux.

Polyarthrite rhumatoïde et magnétothérapie

Un autre moyen de traiter la polyarthrite rhumatoïde et de récupérer les caractéristiques des articulations touchées consiste à effectuer des cycles réguliers de thérapie magnétique. En effet, grâce aux avantages tirés des champs magnétiques pulsés, la magnétothérapie contribue considérablement à la régression de l'inflammation et de la douleur. Bien que la thérapie magnétique ne puisse et ne doive en aucun cas remplacer les médicaments pris pour la polyarthrite rhumatoïde, elle constitue un excellent adjuvant naturel et un excellent allié contre la polyarthrite rhumatoïde. De plus, en l'absence de problèmes de surdosage et d'effets secondaires, des cycles annuels réguliers de magnétothérapie peuvent influer sur le processus de guérison d'une maladie chronique telle que la polyarthrite rhumatoïde. Si vous voulez en savoir plus sur eux avantages de la magnétothérapie, cliquez ici. Si vous voulez savoir comment configurer le dispositif de magnétothérapie pour traiter la polyarthrite rhumatoïde, lisez ce court article.

conclusions

Nous avons vu à quel point la polyarthrite rhumatoïde est une maladie chronique qui oblige de nombreuses personnes à vivre ensemble. Si vous pensez être reconnu pour les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde et que vous n'avez pas encore consulté votre médecin, il est conseillé de le faire le plus tôt possible, car si vous le prenez à temps, vous avez de bonnes chances de régresser la maladie avec le temps, même totalement.
Merci d’être venu ici, j’espère que ce bref guide d’information a été utile! Si oui, partagez cet article, vous pourriez aider quelqu'un d'autre à s'informer consciemment sur la polyarthrite rhumatoïde!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Pour vous offrir le meilleur service possible, Vemrent utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur le site, vous autorisez l'utilisation de cookies